Justina Smith

Pour voir les œuvres disponibles, accédez à la section boutique.

«  Qu’est-ce que je suis censée faire avec cette enfant soudainement malheureuse? Ma grand-mère l’a su tout de suite. Je m’ennuyais. Elle a dit à ma mère de me donner une petite table et une chaise, du papier et des crayons et de me laisser faire. »

– Justina Smith

On m’a dit que j ‘étais une enfant plutôt heureuse avant 2 ans. Après, je pleurais. Beaucoup j’imagine, jusqu’à ce que ma mère  en détresse appelle ma grand-mère. « Qu’est-ce que je suis censée faire avec cette enfant soudainement malheureuse? » Ma grand-mère l’a su tout de suite. Je m’ennuyais. Elle a dit à ma mère de me donner une petite table et une chaise, du papier et des crayons et de me laisser faire.

La peinture n’a commencé qu’une fois au collège. J’adorais dessiner, mais peindre? Merci, mais non. Faire des cartes de Noël à l’aquarelle c’est bien, mais sinon, non. Je pouvais dessiner et j’ai découvert que j’aimais peindre des décors de théâtre. Ensuite, j’ai commencé à peindre SUR des décors. C’était comme dessiner. Ombres. Lumières. J’ai manqué d’argent à ma deuxième année de collège. Fini le théâtre technique pour moi. Alors quoi maintenant? Quelqu’un m’a acheté un chevalet sachant que je ne l’utiliserais pas tout de suite… mais avec la certitude que le remord m’obligerait à l’utiliser éventuellement. Ça a marché. Après s’être empoussiéré dans un coin de mon petit sous-sol, et après être passée devant pendant plusieurs mois, j’ai enfin acheté une toile et j’ai commencé à peindre.

Treize ans plus tard, je peins encore. Dix-huit ans de dessin, un an et demi d’école de théâtre, des années d’encouragement de la part de ma famille et amis et plus de 850 peintures acryliques plus tard (sans compter les carnets de voyage à l’aquarelle, les designs de t-shirts, deux pochettes d’album, une affiche de festival et autres projets divers), me voilà. Je suis aussi dans le processus d’apprendre à tricoter et jouer de la guitare acoustique.

Justina Smith est une artiste-peintre autodidacte. Elle habite la petite ville de Vermilion, en Alberta, et pratique son art dans son studio au sous-sol.

Les bâtiments et les tissus piquent sa curiosité et se retrouvent dans ses dessins depuis qu’elle est toute jeune. Cette fascination s’est ensuite transposée dans l’univers du théâtre où elle a conçu, fabriqué et peint des décors et des accessoires. Elle varie les surfaces sur lesquelles elle exprime sa créativité et travaille avec toute une gamme d’instruments.

Justina passe du domaine théâtral à l’acrylique sur toile. Papiers, rubans, gels et encres sont quelques-uns des matériaux qu’elle ajoute à ses œuvres pour obtenir des textures différentes et des motifs intéressants. Elle s’adonne également à l’aquarelle et à la peinture à l’huile.

Paysages, bâtiments, portraits d’animaux et portraits humains composent les sujets très diversifiés de ses peintures et de ses dessins. Son style aussi varie, allant des techniques mixtes sur toile ou panneau de bois aux illustrations graphiques ou abstraites à l’aquarelle et au stylo, en passant par des croquis impressionnistes à l’huile réalisés en plein air. Justina favorise la méthode qui fera le mieux ressortir le relief, le mouvement et le sujet de ses tableaux et illustrations.

Sa passion l’anime en tout temps, à la maison comme en voyage, et son carnet de croquis ne la quitte jamais.

A venir.