Lo

Pour voir les œuvres disponibles, accédez à la section boutique.

Ses bateaux qu’ils soient au port, en mer, dans le feu de l’action d’une régate, qu’ils soient voiliers, barques ou paquebots, beaux ou rouillés, inspirent toujours une captivante majesté qui laisse le spectateur rêveur car l’art de LO est de mettre en sensation une narration.

LO (Laurent Torregrossa) né le 20 février 1964, à Mont Saint-Martin, en Lorraine (France), passe son enfance à Gorcy, petit village lorrain, près de Longwy. Enfant, il rêve de devenir dessinateur de bandes dessinées. Il étudie en micromécanique avant de partir sur la Côte d’Azur pour y être animateur de camps de vacances et saisonnier. Son rêve d’enfance, toujours présent dans son esprit, quoique délaissé au profit des vagues, du vent et de la mer, le conduit finalement à l’École des Beaux-Arts de Toulon. Parti, à 18 ans à Giens, tombé amoureux de la Méditerranée, LO découvre les joies de l’acrobatie en planche à voile. Laurent Torregrossa, qu’on surnomme également « LO » (diminutif de Laurent) ou « l’artiste planchiste », partage ses étés et ses hivers entre la planche sur la Côte et le ski dans les Alpes. C’est seulement en 1989, lorsqu’il termine sa première fresque (murale) sur la Côte d’Azur qu’il songe véritablement à une carrière professionnelle en tant qu’artiste-peintre.
Il se fait d’abord connaître en Europe où il connaît un franc succès avec ses marines. Plusieurs collectionneurs européens le suivront fidèlement tout au long de son évolution artistique. En 1997, il épouse une Canadienne et, dès 1998, il expose dans des galeries du Vieux-Québec. Il s’établit définitivement au Canada, à L’Ancienne-Lorette, en décembre 2000 et devient Canadien en juin 2005. En 2006, il déménage dans le quartier de Cap-Rouge où il vit depuis.

Sa brillante carrière professionnelle a donné lieu à plusieurs couvertures de magazines, des entrevues à la radio et à la télévision, des articles dans les journaux, etc. Il a participé au cours des vingt-quatre dernières années à de nombreuses foires et salons internationaux d’art contemporain lesquels comptent parmi les dix plus grandes manifestations d’art au monde, ce qui a donné plusieurs articles de presse et des publications de salons dans lesquelles on le retrouve. Il expose de façon ponctuelle et permanente, autant dans des expositions personnelles et collectives que dans des galeries et autres endroits publics au Canada et en Europe. Il a été honoré de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière. Il a été reconnu « Académicien » par L’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec en 2007.

L’artiste est répertorié dans différents guides de cotation, tant en Amérique du Nord qu’en Europe. Depuis 2003, il est présent chez Akoun qui présente la cote de plus de 350 000 artistes de tous pays et de toutes les époques qui est diffusé aux éditions La cote de l’amateur. Il est également référencé chez Artprice, le leader mondial de l’information sur le marché de l’art. Il est également présent chez Saatchi où il vend ses œuvres.
Au Canada, il est activement présent dans plusieurs galeries d’art au Québec mais, néanmoins représenté par Art Total Multimédia qui est une agence d’artistes œuvrant au niveau international. En France, il est représenté par un expert en art. En Espagne, il s’affiche aux côtés d’artistes européens très populaires dans le Art Bank de ArTamTam Imaging, aux Iles Baléares.

Au cours de sa carrière, LO a participé à des ventes publiques destinées à amasser des fonds pour des organismes à caractère humanitaire au Canada, en France et en Belgique, dont les plus importants sont : Les Restos du Cœur, Kiwanis International, Green Peace, La Croix-Rouge, La Ligue française contre la Sclérose en Plaques, etc. Depuis les dernières années, on le retrouve annuellement dans l’encan d’œuvres d’art de La Croix-Rouge à Québec. Il a embrassé cette cause pour des raisons personnelles. En 2012 et 2013, il a contribué à amasser à lui seul plusieurs milliers de dollars pour La Croix-Rouge.
Il vit exclusivement de sa peinture et fait entre 12 et 25 expositions par année sur deux continents à la fois. A ce jour, il a fait plus de 500 expositions à travers le monde (France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Allemagne, Canada, USA, Espagne). Il a célèbré ses 25 ans de carrière en 2014.

Il est une référence mondiale en matière de peinture réaliste et hyperréaliste.

SON APPROCHE ARTISTIQUE
L’esthétique, l’harmonie et la quiétude sont trois éléments fondamentaux qui composent l’ensemble des œuvres de LO. L’esthétique comme discipline philosophique derrière l’œuvre, l’harmonie dans les tons et la quiétude dans les scènes. LO est fasciné par la mer et par les reflets dans l’eau qui font naître à chaque instant une autre image de la réalité, toujours en mouvement. Ses bateaux qu’ils soient au port, en mer, dans le feu de l’action d’une régate, qu’ils soient voiliers, barques ou paquebots, beaux ou rouillés, inspirent toujours une captivante majesté qui laisse le spectateur rêveur car l’art de LO est de mettre en sensation une narration.

La traversée spatiale du premier plan au deuxième plan suggère une autre narration plus lointaine, mais seule celle du premier plan importe à LO qui vit le moment présent et qui ne cherche pas à voir plus loin dans le temps. On remarque d’ailleurs ce trait de caractère dans l’ensemble de sa peinture: le premier plan est toujours très détaillé pour ne pas dire « hyper » travaillé. Les ombres sont discrètes sur le pont et dans les drapés; c’est l’une des caractéristiques de l’artiste qui ne laisse rien au hasard. Les cordages ont leur part d’ombre et de lumière, les poulies vernies reflètent également cette surprenante lumière du jour. C’est le soin apporté aux plus petits détails qui nous fait comprendre que l’artiste passe beaucoup de temps sur chacune de ses toiles.

En regardant de plus près, particulièrement dans ses œuvres des douze dernières années, on retrouve plusieurs éléments géométriques, triangles, cercles et carrés, situés à des endroits stratégiques, calculés sur le principe du nombre d’or. Ses compositions sont ainsi calculées pour donner un équilibre tranquille dans un mouvement suggéré, notamment par l’eau et le vent. L’intérêt du nombre d’or ne réside pas tant dans les mathématiques appliquées dans le domaine de la peinture, il réside surtout par la justesse des proportions dans des perspectives subtiles qui forment un ensemble équilibré, qui se veut fondamentalement réaliste. Pour LO, l’art – tout comme la vie – est une expérience d’équilibre.
Tout est dans la relation : dans une proportion parfaite, il y a une relation parfaite. Les parties sont dans le même rapport les unes vis-à-vis les autres. L’artiste et la toile ne font qu’un. Ils vibrent à l’unisson dans une harmonie métaphorique. L’artiste est en harmonie avec ce qu’il crée et la création se réveille harmonieuse pour qui la regarde.
Parallèlement à cette discipline philosophique qu’est l’esthétique et parallèlement à l’utilisation de la divine proportion, il y a aussi une grande admiration pour les traditions japonaises. Le geste précis, pratiqué dans une ascèse quasi religieuse, rejoint les valeurs fondamentales de LO. La sobriété, le dépouillement, la discipline et l’essentiel sont des vertus importantes dans l’équilibre de vie de l’artiste ; on les retrouve jusque dans ses peintures. Paradoxalement, bien que LO peigne des bateaux réalistes et hyperréalistes, le sujet premier est abstrait : la liberté.

L’utilisation du nombre d’or

La proportion dorée existe depuis fort longtemps. Connue également sous le nom de divine proportion ou nombre d’or, dont le principe reste entouré de mystère, on la retrouve dans la nature, les arts et les sciences. Sa présence est dans les plantes, les coquillages, le vent et les étoiles. Sa forme est lovée au cœur de la spirale de notre oreille interne et réfléchie par la constante mutation de l’embryon humain.
L’étude de la proportion dorée offre une compréhension sur la complexité de l’univers. Il permet de découvrir une relation entre harmonie, symétrie, équilibre et régénération. Les lois de la proportion qu’utilisent les artistes découlent de vérités fondamentales touchant au domaine spirituel; elles sont au cœur de la vie, depuis l’ADN jusqu’aux contours de l’univers. Euclide d’Alexandrie, célèbre mathématicien a été le premier à exprimer par des mots la divine proportion : « On dit d’une droite qu’elle est partagée entre extrême et moyenne raison lorsque le rapport de la ligne entière à son segment le plus grand est égal au rapport de ce plus grand segment au plus petit« . Traduite en langage géométrique, cette proportion prend la forme des pyramides d’Égypte, du Parthénon athénien ou des grandes cathédrales gothiques. Depuis des millénaires, les artistes et les artisans n’ont eu de cesse d’utiliser le nombre d’or et ses principes secrets pour obtenir la perfection. La dimension du nombre d’or, qu’elle soit macrocosmique ou microcosmique, révèle une sagesse dans une infinité d’expressions : sciences, philosophie, musique, poésie, architecture, peinture, etc.

Appliqué à la peinture, le nombre d’or est utilisé pour placer des éléments : un mat de bateau, la ligne d’horizon, des formes ou des éléments marins qui s’harmoniseront avec l’ensemble de la composition. Rien n’est le fruit du hasard. Parfois le choix de la dimension de la toile est lui-même issu d’une proportion dorée que le carré ne peut offrir.

AFFILIATIONS PROFESSIONNELLES
Collectif International d’Artistes Art Zoom (CIAAZ)
Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec (AIBAQ)
Institut des Arts Figuratifs (IAF)
Société Arts et Culture de Cap-Rouge (SACCR)
Coopérative Artistique Les Etchemins (CAE)
Les Arts Libres de Longwy (AL)
Artiste académicien (Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec)
Artiste professionnel de niveau international certifié
Membre signataire de l’Institut des Arts Figuratifs (IAF)

PRIX ET DISTINCTIONS
2015: Vote mensuel du public, octobre (AIBAQ)
2015: Vote mensuel du public, septembre (AIBAQ)
2015: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2015: Vote mensuel du public, juillet (AIBAQ)
2015: Vote mensuel du public, juin (AIBAQ)
2015: Prix Internation’ART 2015 (vote du public) – Internation’ART, 5e édition
2015: Vote mensuel du public, mars (AIBAQ)
2015: Grand Prix de Peinture du CIAAZ (vote du public)
2015: Vote mensuel du public, janvier (AIBAQ)
2014: Vote mensuel du public, novembre (AIBAQ)
2014: Prix Jules Bastien-Lepage – Gagnant du Concours du 8ème prix Jules Bastien-Lepage, Damvillers (France)
2014: Prix Internation’ART 2014 (vote du public) – Internation’ART, 4e édition
2014: 1er Prix du 18e Salon International de Peinture et Sculpture d’Audun-le-Tiche (France) dans la catégorie huile et acrylique
2014: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2014: Vote mensuel du public, avril (AIBAQ)
2013: Vote mensuel du public, octobre (AIBAQ)
2013: Vote mensuel du public, septembre (AIBAQ)
2013: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2013: Prix Internation’ART 2013 (vote du public) – Internation’ART, 3e édition
2012: Vote mensuel du public, juin (AIBAQ)
2011: Grand Prix de Peinture du CIAAZ (vote du public)
2010: Prix du Public (Maison des Arts et de la Culture de L’Ancienne-Lorette) – Exposition « Nos Cousins Français » 2010
2010: Président d’honneur – Nos Cousins Français
2009: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2009: Grand Prix de Peinture du CIAAZ (vote du public)
2009: Président d’honneur – La Grande Exposition Internationale d’ArtZoom
2008: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2008: Vote mensuel du public, avril (AIBAQ)
2008: Grand Prix de Peinture du CIAAZ (vote du public)
2007: Vote mensuel du public, août (AIBAQ)
2007: Titre d’« Académicien », Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec
2003: Certificat de reconnaissance en tant qu’artiste de niveau international par une agence d’artistes au Canada
Années antérieures à 2000: Nombreux prix public lors d’expositions en Europe
De 1989 à aujourd’hui: Nombreuses sélections avec jury
etc.